Quand le temps s’arrête, l’éternité commence.

Pouvez-vous le dire quand quelque chose est tellement important que vous voulez vous assurer que vous ne laissez rien vous glisser entre les doigts ? Pouvez-vous vous permettre d’être assez libre pour vivre pleinement le moment sans être soit timide, anxieux, embarrassé, stressé, en faire trop, penser à après ou regarder en arrière au lieu d’apprécier chaque petit détail de ce qui vous entoure et aussi ce qui se passe en vous à ce moment précis ?

Dernièrement, j’ai pu vraiment profiter du temps passé avec Alex, Jeff, Sef, Ben, Moose, Big Byrd et Stéphanie. D’abord, Alex nous a invités à se réunir pour un repas que nous avons préparé tous ensemble et à passer le reste de la soirée à parler, partager, rire, et nous discutions aussi du prochain album, marquant les chansons sur un tableau noir, prenant des décisions à propos des projets à venir et comment nous voulons vivre le temps qui reste dans le processus d’enregistrement. Je pense que nous avons pu tous saisir le sérieux de tout ce dont nous avons discuté et ce sur quoi nous avons travaillé, conscients que chaque minute créait quelque chose que nous voulions voir faire partie de notre héritage. À un moment donné, j’étais ébahie alors que je réalisais que nous voyions sur ce tableau noir l’album dans sa forme première, tout là, grandissant en son temps, d’être fort et de pomper toute l’excitation de toute la famille à le voir naître et le crier au monde entier ! Mais je pense que ce qui est vraiment le plus important dans ce que nous faisons pendant ces repas est ce que nous ne pouvons pas écrire sur le tableau, ce que nous ne pouvons pas prévoir…. Le plus important est que nous désirons profondément être de vrais compagnons, se rassembler et de rester proches les uns des autres, de nous connaître chacun individuellement pour qui nous sommes et pour aucune autre raison que celle-ci: nous nous aimons et nous voulons vivre nos vies ensemble.

Et ça s’étend à nous tous vivant ensemble comme une famille, celle que nous avons choisi, celle avec qui nous nous battons, celle que nous découvrons alors que nous nous découvrons les uns les autres. Le week-end dernier, nous avons célèbré la fête des pères avec un beau barbecue dans notre « forêt » (lol… j’aime imaginer notre jardin rempli de 10 arbres comme une forêt… ça le rend tellement magique et romantique !)… maintenant ne partez pas de rumeurs comme aucun parmi nous n’a d’enfants…lol mais même si la plupart d’entre nous ne pouvons pas dire que nous ayons eu une figure paternelle en tant que telle vraiment présente dans notre vie, nous croyons encore que nous pouvons reconnaître la valeur des hommes qui se tiennent forts sans être prétendument parfait, prenant leurs responsabilités même quand c’est effrayant et douloureux, soucieux des autres et de faire confiance pour leurs propres besoins, jouant leur rôle et entrant dans leur destin avec courage et détermination.

Cependant, parfois ces mêmes hommes incroyables et les femmes qui sont avec moi, ne se sentent pas si incroyables en fait… Ils peuvent se sentir vides, ou tristes, ou pas en confiance… C’est sûr que certaines fois, les mêmes héros courageux vont regarder derrière eux en doutant de savoir s’ils ont encore leur cape pour s’envoler de ce qui les tire vers le bas… Et quand ces moments-là arrivent, alors nous allons nous rappeler les bons temps que nous avons eus mais surtout, nous allons vivre réellement cette proximité que nous avons cultivé avec des boules de viande, les jeux de baseball et les vinyls… cette même intimité qui nous fait rire et partager, nous permettra de pleurer ensemble, de permettre à l’un d’entre nous d’être relevé par les autres, de s’unir et de joindre nos forces pour surmonter tout ce qui pourrait venir sur notre chemin. Alors que nous sommes ensemble, nous sommes invincibles. Ensemble comme Un. Giants.

Que nous vivions quelque chose de drôle ou de triste, d’effrayant ou de victorieux, d’excitant ou de challengeant, nous trouvons la vraie vie là si nous pouvons le vivre auprès de quelqu’un. Pour vous, ça peut être un parent, un ami, une soeur, un frère, un proche, pour moi c’est vous tous de façons tellement différentes… et je suis tellement bénie ! J’ai l’impression que je peux arrêter le temps, rien n’étant plus important que ce que nous vivons, rien comparé à l’amour qui plane dans la pièce… et de cet amour, des bouts d’éternité peuvent émerger et nous aveugler avec leurs pouvoirs créatifs, régénérants et purificateurs….

Je vous aime et nous recevons votre amour tous les jours comme un puissant cadeau. Un de mes frères m’a envoyé un message la semaine dernière me disant combien une vidéo que nous avions faite il y a quelques années l’a touché… Je me souviens que cette vidéo était filmée alors que nous traversions une période très sombre, nous sentant attaqués de tous les côtés et nous avons décidé de répondre avec le seul pouvoir que nous savions vrai : l’amour. Je pense que cette vidéo sera toujours actuelle et significative. Puissiez-vous saisir son message et le faire vôtre !

-Miss Isabel

Commentaires (5)

  • aurélie

    |

    Coucou sister, j’avais lu ton blog mais pas laisser de mot, alors me voici. 😉
    Pour tes questions au début de ce blog, pour la 1ère oui je peux le dire mais je préfère ne rien dévoiler tous de suite, mais avec réflexion je le dis c’est ce que j’ai fait pour mes créations dans mes derniers dessins ^^ et pour autres choses aussi que je ne dévoilerai pas de suite hihi.

    Pour la 2e, c’est une question délicate car ce n’est pas simple de vivre le moment ainsi car pour ma part j’ai toujours peur du ridicule dans ce que je vais dire ou parmi les gestes que je vais faire, en plus de cela je te le dis, ça pourrais faire en référence a notre rencontre prochaine, car c’est qqch d’inattendu même si je l’attend mais on a toujours une boule qui s’installe car on ne saura pas quoi dire en tous cas c’est mon cas et ça va me faire comme un examen orale ou quand je viens de connaître une personne car on ne sais pas trop quoi dire . ^^
    (je me répéte dsl)
    As tu déjà pensé a vouloir être mère? simple question 😉
    De quel moment date la vidéo? j’ai l’impression quel a été publier y a pas longtemps 😉 lol
    merci de t’ouvrir ainsi je te fais de gros bisous très chère soeur 🙂
    xxxx

    Répondre

  • Marlène Deslandes

    |

    ma chère Isa,

    Comme toujours, et à chaque semaine, je lis ton blog… 😉 Je sais que je n’ai pas beaucoup commentée ces derniers temps, mais sache que ton amitié signifie énormément et que tes blogs me permettent, de trouver une partie de courage qui m’aident à traverser, les différentes couleurs qui s’offrent à moi, depuis le début de l’année…

    je pense que le fait de vivre le moment présent, nous permets mieux de savourer le moment sans avoir trop d’attente envers soi-même…ou même le futur…De lâcher prise sur les choses qu’on a pas de contrôle pour profiter pleinement de tous les petits détails de nos vies… Et ça, je l’ai apprise de vous… 😉 Oui, p-être, aurais-je toujours à travailler là-dessus et à apprendre à lâcher prise, mais ça m’a permit de comprendre bien des choses,que la vie n’est pas acquise, et qu’il faut profiter de chaque minute comme si c’était la dernière… oui, on peut avoir des rêves et des projets futurs,mais personne ne sait à l’avance ce que demain est fait…

    Moi, contrairement à vous tous, j’ai eue plus une figure paternelle que maternelle…. Et je dois dire, que grâce à mon père, je n’aurais pas toute les valeurs que j’ai aujourd’hui…Merci à lui, pour ce que je suis devenue aujourd’hui, mais aussi un merci sincère à toi, et aux gars de faire partie de ma vie… car je me sens renaître aujourd’hui …
    😉 je t’aime très fort ma petite sœur!!

    Répondre

  • Julie

    |

    J’ai enfin trouvé le temps de lire ton blog!! Et heureusement!!
    C’est à ça que servent les proches (qu’ils soient de notre famille, de nos amis!). C’est être là pour partager les bons moments, mais aussi se soutenir, s’entraider. Parfois il suffit de simples mots, petits gestes, d’attention pour montrer aux autres qu’ils ne sont pas seuls, qu’ils sont aimés! En faisant peu on peut aider beaucoup! Et quand on est entouré par cet amour, on se sent plus fort pour affronter les obstacles mais aussi profiter pleinement!

    Répondre

  • Juliette

    |

    C’est fou de voir à quel point l’amour est doux, puissant, touchant… il s’apprend, s’appréhende, se vit au-delà de toute compréhension mais juste de lâcher prise… Je suis heureuse de vivre tous ces moments-là avec toi Miss Isabel et toute la famille… être bien au-delà des circonstances et juste vivre. Chaque pas à tes côtés sont précieux et merci à toute cette belle famille de partout dans le monde d’être une telle inspiration, de changer ma vie, d’insuffler cette vie partout autour…

    Répondre

  • Sandra

    |

    Merci Miss Isabel pour ce diary!
    Vraiment inspirant cet amour partagé dans ton blog. Faire partie de cette famille est une bénédiction. C’est un privilège d’avoir fait partie de la famille pendant ces périodes sombres et d’être aujourd’hui témoin de cette lumière qui jailli dans tous vos projets et de la vie qui émerge et se propage partout. Cet amour m’a été donné et je peux maintenant le donner à d’autre. Difficile à croire mais c’est une vérité. L’amour est la seule réponse à bien des questions….le remède à bien des maux. Vivons l’amour pour être encore plus heureux. Le vidéo est très touchant sachant le parcours que vous avez eu et que chacun de nous a eu à parcourir!

    Répondre

Laisser un commentaire